Avec plus d’une trentaine de vols cette année, je ne suis pas dans la catégorie des businessmen qui enchaînent les allers-retours chaque semaine, mais je me classe quand même dans la catégorie des frequent flyers.

Tout le monde rêve d’utiliser des miles pour s’offrir des vols « gratuits » (en réalité, il faut payer les taxes en supplément, donc ce n’est pas intéressant partout), ou s’offrir des business classes plutôt que de caler ses genoux contre le dossier du mec devant.

Bref.

Sauf que pour y parvenir, mieux vaut avoir un plan. Oui, une stratégie de voyage qui ne repose PAS uniquement sur la recherche du vol le moins cher.

Avoir une stratégie dès le début, ça veut dire maintenant

Mes conseils :

  • Choisissez 1 alliance aérienne (SkyTeam, OneWorld ou StarAlliance) et volez au maximum sur les compagnies partenaires.
  • Créditez vos miles sur le compte fidélité d‘une de ses compagnies (toujours).
  • Rinse and repeat

Par exemple, je me concentre sur Oneworld, vu que je vole beaucoup vers l’Asie (QatarAirways et Finnair sont des bonnes options en business), et depuis peu l’Espagne, NYC et l’Argentine ont rejoint la liste des destinations qui vont être à haute fréquence en 2017. Or Iberia et British Airways sont aussi chez OneWorld : BINGO

Là où c’est intéressant, c’est que vous pouvez vite changer de statut et le faire valoir sur les compagnies partenaires.

Par exemple, je suis membre Gold chez Qatar Airways, ce qui signifie membre Sapphire chez OneWorld. Donc quand je vole sur British Airways, même en éco, j’ai une franchise bagage supplémentaire, l’accès aux salons (business) et le priority boarding. ET C’EST COOL.

Plus vous montez en grade, plus vous cumulez de miles sur chaque vol.

 Petit souci : vérifiez bien si les miles cumulés sont facilement utilisables, en particulier chez les compagnies partenaires

Par exemple, j’ai plein de miles chez Qatar Airways, mais c’est une compagnie très chiante pour réserver des vols avec les Qmiles sur Iberia, British Airways, etc.

D’autres facilitent la tâche, à l’image de British Airways et surtout AirFrance (bravo pour l’interface)

En ayant plein le cul, j’ai décidé de garder mes miles pour un petit voyage en Thaïlande à l’occasion (facile à réserver sur le site de Qatar), et de tout recommencer chez OneWorld au sein du programme British Airways, qui a l’avantage d’utiliser la même « monnaie » qu’Iberia : les AVIOS.

Au-delà du statut, repartir de zéro ou presque est difficile.

Heureusement, pour cumuler rapidement des miles sans se tuer à voler chaque semaine, il y a d’autres solutions.

En ce moment, ma préférée est de gagner des miles sur chaque nuit d’hôtel.  En vous démerdant bien, vous allez faire de bonnes affaires.

Selon votre programme (Flying Blue, British Airways Executive Club, etc.), vous pouvez comparer les offres et bonus de miles sur les sites suivants :

Notez que souvent, les prix sont plus chers que des sites comme Booking, mais les offres évoluent tous les jours et la différence de gains de miles peut vraiment en valoir la peine !

Là, en 3 nuits réservées sur Kaligo à Buenos Aires, je me suis quasi « payée » un retour BA > Paris en éco (un petit effort supplémentaire pour la business) qui ne me coûtera que 166 euros de taxes. Et PAS en dormant dans des palaces

exemple ci-dessous : si je réservais le 1er hôtel (cher pour une nuit…), ça me ferait quasi un aller-retour en business class Buenos Aires Paris chez Iberia, ou 3/4 allers retours en éco… pour le prix d’une nuit !

utilisez mon lien pour avoir 1000 miles supplémentaires sur votre 1ère réservation

gagner-miles-british-airways-hotels-lafilledu6a

Pour trouver la bonne offre, il vous faut calculer la « valeur » virtuelle d’1 mile pour vous.

Exemple : vous visez un vol Iberia en business class , Buenos Aires – Madrid – Paris

Imaginons que le segment vous coûte habituellement 1500 euros, qu’il coûte 66000 miles et 150 euros, et que vous alliez mettre 80 euros dans une nuit d’hôtel de toutes façons, vous faites ce calcul :

  • 1500 – 150 = 1350 (prix référent si vous aviez payé)
  • 1350 / 66000 = 0,020 (valeur d’un mile si vous vouliez payer ce prix en équivalent miles)

Puis vous regardez le prix de la chambre d’hôtel , moins ce que vous auriez payé de toutes façons, et faites le calcul

Si une chambre à 120 euros a un bonus de 4500 miles : 120 – 80 = 40 euros , 40/4500 =0,008

Votre chambre vous permet « d’acheter » vos miles à 0,008 ct, ce qui est un super bon deal.

C’est un exemple idéal, qui vous rapporterait une business class à moins de 800 euros si vous le faisiez toutes les nuits ! 

Bref, si vous êtes arrivé jusque-là c’est que vous êtes prêt à cumuler.

Bons vols!

PS: on se retrouve sur Instagram ?